Historique

L’histoire d’un club, acteur du basket féminin en France et en Europe

L’Union Ouvrière Sportive de Mondeville créé en 1971 est le seul club professionnel de Basket de la région de Normandie présentant une équipe féminine compétitive évoluant au plus haut niveau depuis 21 saisons consécutives.

1971
1971/1989

1989/1990

1990/1994

1994/1995

1995/1996

1996/1997

1997/1998

1998/1999

1999/2000

2000/2001

2001/2002

2002/2003

2003/2004

2004/2005

2005/2007

2007/2008

2008/2009

2009/2010

2010/2011

2011/2012

2012/2013

2013/2015

2015/2016

2016/2017


1971

Création du club de l’USOM Basket par Jean-Michel GASNIER, à l’époque Maire de Mondeville. 

Période 1971/1989

Les prémices de la construction du club avec comme point d’orgue une participation des garçons au Championnat de France de Nationale 4 et des filles à celui de Nationale 3.

Saison 1989/1990

Daniel Dufour reprend les rênes du club, et propulse l’USO Mondeville Basket à l’échelle nationale.

Période 1990/1994

L’équipe première du club est promue 3 fois successivement avec un titre de championne de France de N3 en 1993.

Saison 1994/1995

3e place mais surtout un premier titre Championne de France pour l’équipe de l’USOM.

Saison 1995/1996

Les filles de Mondeville accèdent à la Ligue 1 Féminine de Basket, l’élite du basket féminin en France (baptisée à l’époque NF1A)

Saison 1996/1997

Maintient au plus haut niveau NF1A.

Saison 1997/1998

Arrivée d’Igor Groudine, entraîneur russe.

Un bilan de la saison équilibrée de 13 victoires et 13 défaites. La 7e place acquise lors de cette saison était surtout synonyme de première qualification pour la coupe d’Europe Ronchetti.

Descriptif de la coupe d’Europe Ronchetti : Les 32 meilleures équipes d’Europe s’affrontent en phase éliminatoire. Cette coupe portera le nom d’Europe Cup quelques années plus tard. Pour plus d’informations sur la coupe Ronchetti :

http://www.fiba.com/europe/eurocupwomen/2017

Saison 1998/1999

La 1ère victoire européenne contre Osnabruck lance la saison formidable des filles et à l’arrivée une 6e place au championnat, une élimination en 1/8èmes de finale de Coupe d’Europe face à Sopron, tenant du titre. Deuxième à la Coupe de France.

Saison 1999/2000

Les filles de Mondeville décrochent la 6e place de la LFB (Ligue 1 Féminine de Basket) et atteignent les 16e de finale en coupe Ronchetti.

Saison 2000/2001

Le 17 mai 2000, le club prend son indépendance de l’Union  Sportive Ouvrière de Mondeville pour devenir une section indépendante : l’Union Sportive Ouvrière de Mondeville Basket.

Progression à la 4e place du Championnat de Ligue 1 Féminine de Basket.

Première participation au tournoi de la Fédération regroupant les 4 meilleures équipes de la LFB (Ligue 1 Féminine de Basket). Le club terminera 4e de ce prestigieux tournoi.

Saison 2001/2002

L’équipe termine 6e du championnat LFB (Ligue 1 Féminine de Basket) et atteint les ¼ de finale de la coupe Ronchetti. Le club est également vainqueur du Trophée de l’avenir

Saison 2002/2003

Année de tous les changements pour l’équipe première féminine. Hervé Coudray, en provenance de Rennes remplace Igor Groudine. Avec une équipe très rajeunie mais pleine de talent, il termine 7e du championnat et se qualifie de nouveau pour la FIBA Europe Cup (nouvelle appellation de la Ronchetti).

Saison 2003/2004

L’équipe première termine à la 6e place du championnat et participe à la finale de la Coupe de France. Au niveau Européen, l’USOM achève son parcours de l’EuroCup en ¼ de finale.

Saison 2004/2005

Nouvelle étape, l’exploit de titiller les ténors : 3e place du championnat LFB (Ligue 1 Féminine de Basket), un ¼ de finale disputé en Eurocup et une finale de coupe de France malheureusement perdue, qualifier pour la plus grande des compétitions européennes de club : l’Euroleague.

Description de l’Euroligue Women : la compétition de club de basket féminin la plus importante en Europe. 24 équipes sont réparties en 4 poules préliminaires avant de s’affronter en 1/8 de finale.

Pour plus d’informations sur l’Euroleague Women : http://www.fiba.com/europe/euroleaguewomen/2017

Période 2005/2007

Deux 1/8e de finale d’Euroligue plus tard, Hervé Coudray laisse sa place à Olivier Hirsch, ancien mentor de Bourges qui était depuis technicien en Pro B masculine. Malgré une saison faite de hauts et de bas avec beaucoup de blessures et de départs, l’équipe accroche finalement une place en EuroCup puis Euroleague cette saison.

Saison 2007/2008

Année mitigée, l’aventure de l’Euroleague Women s’arrêtant (trop) tôt lors des phases de poules. En revanche, 6e place au championnat LFB et qualification pour l’EuroCup Women.

L’Eurocoupe féminine (EuroCup Women aussi appelée « Petite Coupe d’Europe ») est une compétition européenne de basket-ball féminin, apparue pour la première fois lors de la saison 2002-2003. Elle succède à la Coupe d’Europe L. Ronchetti, dont elle est l’exact équivalent. En effet, c’est la seconde compétition européenne, derrière l’Euroleague Women (aussi appelée « Grande Coupe d’Europe »).

Saison 2008/2009

Qualification de justesse pour le Challenge Round, pour terminer 11e.

1/16ème de finale pour Côté EuroCup Women.

Pour plus d’informations sur le Challenge Round : http://www.basketlfb.com/playoffs-challengeround

Saison 2009/2010

Le duo Aubert-Bonnan opère, les mondevillaises rattrapent leur retard grâce à une belle 4e place en saison régulière, une 1/2 finale de Coupe de France et un 1/4 de finale d’EuroCup Women. Pendant cette saison-là, le club a recruté Temeka Johnson à l’intersaison, remplaçant ainsi Caroline Aubert, suite à une rupture des ligaments croisés.

Saison 2010/2011

Départ de Caroline Aubert. Bien qu’ayant un grand potentiel, cette équipe ne réussit pas à travailler efficacement, finissant à la 8e place de la saison régulière.

Saison 2011/2012

L’équipe est remaniée, à l’exception de Kristen-Brooke Sharp et Touty Gandega. L’équipe fait ainsi preuve d’envie et d’esprit d’équipe en terminant la saison à la 4e place du championnat, et atteindra les 8e de finale de l’EuroCup Women.

Saison 2012/2013

Une saison mitigée : 11e place de la saison régulière de Ligue Féminine et arrêt de l’aventure européenne en phase de poules de l’EuroLeague Women. L’équipe compensera tout de même par l’accession en demi-finale de la Coupe de France, où malheureusement la porte vers le Palais Omnisports de Paris Bercy restera inaccessible, suite à la défaite face à Nantes Rezé.

Période 2013/2015

L’USOM entame une nouvelle ère de reconquête. Un challenge relevé qui incombe désormais à Romain L’Hermitte, succèdant à Hervé Coudray aux commandes de l’équipe première.

Durant cette période, le club se concentre sur le championnat et évoluera de la 12e et à la 9e place.

Cette période est aussi marquée par l’arrivée d’un nouveau bureau de direction, avec à sa tête la première Présidente d’un club de Ligue 1 de Basket Féminin : Régina Dutacq. Epaulée par un bureau composé de cadres et dirigeants d’entreprise en activité, et par le fidèle soutien le  Mairie de Mondeville et son Maire Madame Mialon-Burgat, l’objectif marqué de la nouvelle présidente est d’entamer une nouvelle mutation du club afin d’optimiser le fonctionnement et la professionnalisation du club.

Saison 2015/2016 - La saison de tous les dangers

L’enjeu sportif est relevé sur cette saison 2015/2016, qui voit 3 clubs descendre de division au lieu d’un habituellement, suite à la décision de la Direction de la Ligue Féminine de Basket de passer à un championnat de 14 à 12 clubs.

Malgré un budget de recrutement réduit, notre équipe féminine professionnelle termine la saison régulière 2015-2016 en s’assurant une 9e place 3 journées avant la fin du championnat régulier, à 1 point seulement de l’accession à l’EuroCup. Les Filles de Mondeville accèderont également jusqu’aux quarts de finale de la Coupe de France.

Une position au classement qui dépasse largement l’objectif annoncé de maintien en Ligue 1. Elle est un gage de l’excellent coaching mené par Romain Lhermitte et ses assistants Nicolas LEBLANC et François MENIVAL, qui ont su composer avec un effectif restreint de 6 joueuses professionnelles, renforcé par l’excellent niveau des joueuses de notre centre de formation.

C’est aussi l’année qui verra l’éclosion de Marine Johannès, le nouveau petit « Mozart » du Basket Français, qui choisira de continuer son évolution à Bourges, l’un des Leader du Championnat Européen, après plus de 7 ans de formation passés au sein de l’USOM Basket. Marine participera également aux JO des Rio 2016, où elle décrochera une très belle 4e place avec les cadres de l’Equipe de France Féminine de Basket. Un très beau début de carrière qui fait la fierté des dirigeants du Centre de Formation de l’USOM. 

Saison 2016/2017 - La saison de la confirmation

Cette saison, la Ligue passant de 14 à 12 équipes, l’objectif sera de continuer à inscrire le club dans une progression constante à long-terme pour qu’il redevienne un club phare de la Ligue 1, tout en continuant à s’appuyer sur les valeurs de professionnalisme, de formation et de convivialité qui font notre essence et notre renommée dans le Sport Normand. 

Fort d’un recrutement jeune et audacieux, l’USO Mondeville Basket nouvelle génération a réussi son lancement. Et c’est cette même envie et cette détermination que nous souhaitons partager avec vous, afin de confirmer cette belle réussite et d’écrire ensemble les futures pages de notre histoire !

Vive le Sport, vive l’USOM Basket !